L’analyse par les Options Réelles

L’analyse par les Options Réelles est un outil financier avant-gardiste, capable de tenir compte de l’incertitude et de l’aptitude des managers à réagir devant le risque. SmartMetrics a bâti son expertise sur cette technique depuis de nombreuses années pour calculer la valeur financière de projets risqués, de brevets ou de marques, là ou les outils traditionnels financiers (VAN/NPV/DCF, TRI/IRR) sous-évaluent le fort potentiel de ces actifs incertains.

D’où cela vient-il ?

Cet outil financier est inspiré des « options financières » des marchés financiers. Une option financière confère le droit, mais non l’obligation, d’acheter (« call ») ou de vendre (« put ») une action pour une somme prédéterminée (« prix d’exercice ») à ou avant une date d’expiration prédéterminée. Il s’agit d’une assurance sur une action, pour se prémunir contre une trop forte baisse du cours (ou hausse pour un put).

Plus une action est risquée, plus il est préférable d’acheter une option sur cette action plutôt que l’action elle-même. Cette logique peut être appliquée dans le monde réelle, d’où l’appellation « option réelle ».


Cette méthode est utilisée depuis plus de 30 ans par les industries pétrolières et pharmaceutiques, et depuis environ 15 ans en Recherche et Développement.

Comment fonctionnent les Options Réelles?

Tout projet incertain, nécessitant un investissement futur, possède une prime de valeur à partir du moment où cet investissement est optionnel. Cette prime correspond à la valeur de l’option.

La théorie des options financières permet de calculer la valeur de cette option (Prix Nobel d’Economie en 1997).

A quoi cela sert-il ?

  • Valoriser la flexibilité managériale, négligée dans les évaluations classiques. Cela est d’autant plus vrai sur les projets très risqués.
  • Modéliser le risque de façon réalise, autrement qu’avec un taux d’actualisation arbitraire qui tend à réduire considérablement la valorisation des projets incertains.
  • Tenir compte de toutes les options attachées au projet qui ne sont pas prises en compte dans les évaluations classiques.

Exemples

  • Connaitre l’investissement minimum à mettre au démarrage d’un projet incertain, et ainsi investir juste ce qu’il faut « pour voir ».
  • Choisir entre plusieurs sites de production: site A = couts bas, peu de flexibilité. Site B: couts élevés, beaucoup de flexibilité.
  • Choisir de modifier un paramètre clé du produit au dernier moment, en fonction de la demande du marché.
  • Investir dans une machine multitâches plutôt que monotâche, avec l’idée de l’utiliser à d’autres fins que celle visée actuellement.

 Et concrètement comment fait-on?

1 – Estimation de la volatilité d’un projet, c’est à dire de son degré d’incertitude

Certains paramètres du calcul de la valeur du projet sont flous. Dans une évaluation classique, on considèrera que la moyenne des valeurs passées sera la meilleure estimation (quand ces valeurs passées existent). Avec les Options Réelles, nous considérons que la valeur de ces paramètres évoluera avec le temps en fonction des évènements futurs. Nous ne présageons pas maintenant de l’état d’un marché futur par exemple, mais nous donnons un marge de valeurs possibles en fonction de la sensibilité de ce paramètre.

2 – identification des étapes de décision managériale

Les décideurs auront le choix d’infléchir le cours du projet en fonction des évènements futurs. Par exemple, ils pourront décider de ne pas lancer l’investissement de production d’un produit si le marché n’est pas suffisamment mâture, ou décider de repousser l’investissement, ou bien d’activer un autre scenario moins risqué. Chaque fois qu’ils auront le choix, cela donnera naissance à une option. L’objectif de cette étape est de trouver toutes les options déjà existantes dans le projet, ou bien de créer des options qui apporteront de la valeur au projet.

3 – Evaluation des options

Une fois que le tableau est posé (généralement à travers un arbre de décision), nous calculons la valeur de chaque option, puis du projet dans sa globalité.

Conclusion

Les Options Réelles offrent un nouveau paradigme dans la finance d’entreprise. La finance statique laisse la place à la finance adaptative, en quelque sorte la finance 2.0,  adaptée à un environnement économique de plus en plus créatif et innovant, mais aussi de plus en plus incertain et risqué.

 

Home L’analyse par les Options Réelles
credit
© SmartMetrics