La Société SmartMetrics

SmartMetrics conseille les organismes privés ou publics en évaluation financière de projets risqués. Elle répond au besoin croissant des porteurs de projets et des investisseurs à mesurer la valeur financière et stratégique de leurs projets dans des environnements incertains.

Une réconciliation entre la finance et la stratégie

SmartMetrics clarifie les enjeux, les risques, les opportunités et les incertitudes de vos projets. Nos outils d’évaluation et notre méthodologie nous permettent de construire avec vos équipes une représentation juste et réaliste des projets. Un meilleur dialogue s’établit alors entre les acteurs du projet, qu’ils soient financiers, ingénieurs, ou commerciaux.

Une attitude gagnante devant l’incertitude

L’incertitude est une menace, mais c’est aussi une opportunité. SmartMetrics apporte des réponses devant la difficulté d’investir en environnement incertain. L’avenir se dessine sur une variété de scénarii qui une fois énoncés, permettront une meilleure réactivité aux aléas. Anticipation et réactivité permettent de répondre aux incertitudes et de créer des avantages compétitifs efficaces sur le long terme.

Une valorisation de la flexibilité managériale

Un projet dans lequel on a le choix de réagir aux aléas a plus de valeur qu’un projet dans lequel on ne peut pas réagir. Cela est intuitivement vrai, et pourtant la finance traditionnelle n’en tient pas compte. SmartMetrics change de paradigme et réalise des évaluations dans lesquels la flexibilité est valorisée.

Une réponse à la complexité

On ne peux plus prendre les décisions et gérer les projets comme on le faisait il y a 10 ans. Le monde a entamé depuis 2008 un changement radical, tant sur le plan économique, géopolitique, qu’au niveau de la société. En particulier il est devenu un système complexe, dont il est difficile de prévoir le comportement ou l’évolution. Face à de telles incertitudes, SmartMetrics suggère d’adopter une attitude agile et vous fournit les outils et l’expertise pour y parvenir.


Fondatrice

La fondatrice de SmartMetrics, Virginie Joly-Stroebel, est ingénieur spécialisée en microélectronique. Elle a commencé sa carrière en R&D chez Hewlett Packard en participant à la conception des ordinateurs, elle dépose un brevet international dans les systèmes numériques de traitement des données.
Ses expériences en tant que chef de projet chez HP, puis chez Thalès et Rolls Royce la conduisent à fonder SmartMetrics en 2012, afin de donner une chance aux projets innovants à fort enjeux stratégique de voir le jour.

Elle a acquis les connaissances nécessaires en finance et en stratégie d’entreprise par le biais d’un MBA option « Innovation and Technology ». Elle y découvre les Options Réelles et fait le pari de les sortir de leur carcan académique pour questionner avec justesse la viabilité des projets d’innovation.

Aujourd’hui, dans un environnement économique incertain, elle met son expérience et sa connaissance des outils d’évaluation à la disposition des entreprises françaises et européennes pour qu’elles fassent les meilleurs choix d’avenir.


Implantation à Grenoble

La situation économique de Grenoble se caractérise par une forte synergie entre l’industrie, la recherche et la formation. Localisée dans un environnement naturel privilégiant une excellente qualité de vie, Grenoble a su attirer les entrepreneurs et les investisseurs de stature mondiale, ainsi que des étudiants et chercheurs dans des domaines précurseurs.

Depuis quelques années Grenoble bénéficie d’un flux considérable et constant d’investissements publics français et européens, sa vocation internationale scientifique se trouve renforcée à travers ses pôles de compétitivité : Minalogic (micro-nanotechnologies), Tenerrdis (nouvelle technologies de l’énergie), LyonBiopole (Biotechnologie – Diagnostic et vaccins) ou Axelera (Chimie et environnement).

Grenoble c’est:

  • le premier pôle français de recherche publique et privée après l’Ile de France, avec 23 400 emplois dans le secteur.
  • 14 centres de recherche nationaux et internationaux.
  • 220 laboratoires publics.
  • 1 emploi sur 6 lié à la recherche.
  • La troisième ville étudiante de France, avec 64 700 étudiants (dont 14% d’origine étrangère). Un habitant sur cinq est étudiant.
  • Un tissu d’entreprises dense. Parmi les grandes entreprises nous trouvons STMicroelectronics, Xerox, bioMérieux, Schneider Electric, Becton Dickinson, Hewlett-Packard, Caterpillar, CapGemini, Siemens T&D, Atos, Rossignol, Rolls Royce Civil Nuclear…

Pour toutes ces raisons Grenoble est une excellente place pour proposer une activité de conseil en stratégie d’investissement dans l’innovation.

 

Grenoble

credit
© SmartMetrics